Se lancer dans la création d’une marque de vêtements, éthique et responsable

Une journée de février, sur une magnifique plage d’Equateur, avec ma « travelmate » Jessica, nous nous lançons dans un brainstorming sur la création d’une collection de vêtements.
Nous avons chacune nos projets, elle veut se lancer dans la fringue, la déco, les accessoires, elle c’est madame marketing. Moi je veux créer une collection d’accessoires de voyage (et aussi monter un centre d’activités tourné vers le textile et l’artisanat, mais j’en parlerai une prochaine fois!), moi je suis madame savoir-faire technique. A nous deux on se complète!
S’en suivent des heures d’échanges, de blabla, de prise de note, de rire et de paillette! Oui parce que Jess est branchée à fond sur les paillettes, faut que ça brille, que ce soit fun et festif, on est là pour s’amuser. J’avoue que l’idée me plait beaucoup, je suis quand même une des rares meuf qui part faire le tour de l’Amérique du sud en sac à dos et qui emporte avec elle: une paire de baskets compensées à paillettes dorées. C’est ça le style!

img_20181012_085716

Rentrées en France, six mois ont passés, le cap de la déprime post voyage aussi, voilà que nous reprenons en main notre destin de future entrepreneuse de la mode.
Ok, si on la lançait cette collection de vêtements!!?
Et voilà notre première idée: « Bonjour velours ». On part à fond sur des fringues en velours, c’est doux, c’est chaud, c’est tendance, sa brille. On y ajoute de la paillette et du satin. On fait des basiques, mais tout en velours. On adore.
C’est super, mais une question se pose: si on veut faire autre chose que du velours? Le nom ne nous enferme t-il pas? Je suis partagée. « Le slip français » ne fait pas que des slips, « Les petits hauts » fait aussi des bas… Oui mais ce qui nous plait avant tout c’est le côté brillant, pas l’aspect velours. Oui mais « Bonjour paillette » ça existe déjà! Nous stagnons un peu…

Arrive le deuxième rendez-vous, l’heure de la question fatidique, l’heure des grandes responsabilités, la prise de conscience environnementale, notre côté écolo et aussi économe. Et oui créer une collection de vêtements c’est acheter, produire, vendre plus, toujours plus, en plus des milliers de marques et de vêtements déjà sur le marché. C’est polluer d’avantage, s’inscrire dans cet environnement saturé et irresponsable, avec nos paillettes plein la tête. L’industrie de la mode pollue, on le sait. A-t-on envie d’en faire partie? Oui, mais pas comme ça.
Alors nous nous creusons la tête. Jess adore les friperies, moi j’aime faire de la récup’, j’aime transformer, customiser. On n’a pas inventé le fil à couper le beurre, mais on a une idée. On récupère des vieux vêtements et on les transforme. Oui mais quoi? On dessine, on réfléchit, on énumère, on écarte les possibilités… La chemise!
La chemise? Oui la chemise. Nos amis masculins qui portent des chemises pour aller bosser, tous les jours, qui en ont plein leur placard et ne savant pas quoi en faire. On est là pour vous aider!
C’est partit, on fait un « appel aux dons » en commençant par le placard de son colloc. On tient le bon bout, on a la matière et les idées: un débardeur, une robe et une jupe pour commencer.

Je me charge de faire les premiers prototypes: je cherche des patrons, je trouve, je modifie, je crée. Je place le patron sur la chemise pour créer un débardeur boutonné sur le devant. Je coupe, je couds, j’ajoute des bretelles en satin, je remplace les boutons…
Le résultat: une petite robe et un débardeur à bretelles. La forme est bien, c’est mignon, mais… Mais le style… je suis loin d’être convaincue. C’est très sérieux, c’est gentil, c’est pas original, c’est pas fun quoi !
En fait la mode éthique c’est chiant!

Ok, la mode éthique, responsable, écolo, blablabla… qu’est-ce que c’est? Je pourrais aller sur « wikipédia », mais je veux plutôt décrire ce que c’est pour moi, ce que j’imagine pouvoir faire dans ma collection.
C’est fabriqué en France, donc par des gens payés de manière décente. Je veux écrire: made in France!
C’est vendu à un prix juste, juste pour nous qui créons et juste pour le consommateur (que même un petit budget qui craque pour un modèle puisse se l’offrir).
C’est fait avant tout avec plaisir, pour se faire plaisir. La création de cette collection ne doit pas devenir une contrainte. Sinon on arrête!
C’est fabriqué à partir de matières recyclées. Je pense que pour commencer c’est là notre plus grande difficulté. Quoi choisir, comment et où trouver les matières!!!?

Avec Jessica, voilà où nous en sommes aujourd’hui. Beaucoup d’idées, qui évoluent, qui changent, qui ré-apparaissent, qui prennent forme.
Pour moi certaines choses sont sûres: on aime voyager et travailler ensemble. On aime s’amuser, faire la fête, le velours et les paillettes. On a une conscience écologique, on tient à notre environnement, une conscience féministe aussi (mais ça c’est un autre sujet!).
Alors moi je verrai bien une collection tout en paillette, en velours, en shiny, mais écolo!
Et oui parce qu’on peut être fun est responsable. A nous de rendre la mode éthique amusante!!

Aventure à suivre…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s